Aéronautique

ELTA s’appuie sur son expertise dans la conception, la production et le maintien d’équipements électroniques de pointe destinés à des environnements hostiles….

 

Spatial

La Business Unit Spatial d’ELTA adresse le segment sol des marchés de l’observation de la terre, de la navigation et des télécommunications…

Qu'est-ce qu'une balise ?

Qu'est-ce qu'une balise automatique ?

Il existe deux types de balises de détresse automatiques : les balises automatiques et fixes, et les balises automatiques et portables.

Il s'agit d'une balise de détresse équipée d'un capteur d'accélération (G-switch), qui active automatiquement la balise lorsque l'unité subit une certaine accélération. Également reliée au boîtier de télécommande cockpit (RCP) et à une antenne extérieure, cette balise de détresse peut être activée et testée depuis le cockpit.

Note : Une balise de détresse de type Survie qui s'active « automatiquement » au contact de l'eau n'est pas considérée comme étant une « balise de détresse automatique ».

Qu'est-ce qu'une balise automatique et fixe (AF) ?

Il s'agit d'un type de « balise de détresse qui s'active automatiquement et qui est fixée de façon permanente à un aéronef ».

Qu'est-ce qu'une balise automatique portable (AP) ?

Il s'agit d'un type de « balise de détresse qui s'active automatiquement ; solidement fixée à un aéronef, elle peut en être facilement retirée ».

Qu'est-ce qu'une balise Survie (S) ?

Il s'agit d'un type de « balise de détresse qui peut être retirée d'un aéronef, rangée de façon à faciliter son utilisation immédiate en cas d'urgence et déclenchée manuellement par les survivants ».
Note : « Une balise de détresse automatique et portable (AP) installée conformément à JAR-OPS 1.820 peut remplacer une balise de détresse (S) à condition d'en remplir les exigences applicables. Une balise de détresse (S) qui s'active au contact de l'eau n'est pas une balise de détresse (AP). »

(source : ACJ-OPS 1.820, Eurocae ED-62A, RTCA DO-204A).